Identifiez-vous. · Mot de passe perdu · S’enregistrer
Forum: Warhammer Alternative Appendices historiques RSS
Ometeolt le saurus noir

Annonces

08/07/2007, 19:39 par Narno
Titre: Réouverture de Darkmillenium !
Page:  précédent  1  2  3 
(Invités) #31
Pas de profil disponible.
Lien vers ce message
une chose   dire...LA SUITE!
Avatar
Yic-yac #32
Membre depuis Mars 2004 · 433 Messages · Lieu: Hong-Kong
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Titre: Desole pour le retard
La bataille des deux rivieres



Le champ de bataille etait une plaine rocailleuse situe entre deux affluent parralleles et seul un monticule de pierre infranchissable s’elevait au centre.

Ometeolt observait la waagh ! peaux-verte qui s’etendait au loin… Ses eclaireurs avaient largement sous-estime la force des orques et la puissance de son Ost de Tepok  pouvait etre largement ecrase sous le nombre.

Les orques se mirent en marche , ecrasant tout sur leurs passage… Les skink se deployerent de manierent a proteger les saurus des eventuels tirs.  Bientôt les orques furent a portee et les salamandres cracherent leur acide sur les chevaucheurs de loups qui se deployaient sur le flanc droit. Les couards gobelins restant deciderent de quitter le champ de bataille afin d’eviter de subir le meme sort que leurs compagnons…

Malheureusement Ometeolt vit une enorme unite de cavalerie orque qui se deployait sur son flanc gauche. Il tenta le tout pour le tout… Il deploya des kroxigor de maniere a les ralentir et ordonna une charge generale sur le centre de l’armee adverse.

Le carnosaure et le regiment de saurus heurterent les orques noirs de face et , apres en avoir abbattu une demi-douzaine , le saurus noir fit face a un immense chef de guerre orque.
Il etait bati comme une montagne, sa tete semblait ridiculement petite a cote de ses epaules larges et de ses bras incoyablement puissant … Son armure brillait d’un eclat surnaturel et sa hache vibrait entre ses mains enormes.

Garloq, ivre de carnage, se jeta sur le peau-verte. Ce dernier frappa de toutes ses force avec sa hache sur la gueule du carnosaure qui se detourna de sa cible . Le monstre tourna sur le cote de maniere a ce que son cavalier frappe cet agresseur. Ometeolt leva sa lourde lame et abattit le peau-verte si adroitement qu’il ne put que voir la lame se planter profondement dans le flanc du chef de guerre. Hurlant de rage, il attrapa l’hallebarde du saurus et la tira violemment vers lui desarconnant Ometeolt du meme coup. Ce dernier se releva habilement mais il etait desarme et l’orque courait droit sur lui… La terrible hache se leva ... lorsque soudain Garloq frappa… Son coup de griffe decapita le chef orque d’un seul coup. Le corps s’effondra  devant Ometeolt .

Mais bientôt les orques noirs se jeterent en avant, prêt a venger leur chef aux prix de leurs vies. Ometeolt leurs fit face sans sa precieuse hallebarde. Les orques en armures tombait un a un tandis que le saurus restait debout. Ometeolt virevoltait entre les peaux-vertes les dechirant de ses crocs et de ses griffes, brisant leurs os de ses poings ou de sa queue.

Les orques furent stoppe net par la fureur du kuraq kaq et hesiterent a rompre le combat. Poutant le regiment de saurus etait occupe a combattre des orques sauvages et le carnosaure avait ete touche par un trait de baliste et sa patte anterieure saignait abondamment.
Soudain les chevaucheurs de sang froids, entrerent en action, le kuraq Inzicuaq a leur tete. Ils avaient ete engagees contre les innombrables gobelins et avaient fini par les demoralisees  .Les orques noirs, voyant leurs flancs coupe par la charge de cette cavalerie terrifiante tenterent de fuir mais ils furent vite rattrapees par les sangs froids…

Ometeolt vit alors la debandade generale des peaux vertes qui preferaient affronter la fureur des flots plutot que la rage des fils des Anciens. Enfin , la debandade generale excluait l’unite de chevaucheurs de sangliers qui etait mene par leurs grand chef… Il avaient tuees les kroxigors et les nombreux skinks qui les accompagnaient. La cavalerie galopait donc droit sur eux. Les saurus survivant et Ometeolt firent face a la charge des sangliers furieux sans la moindre peur. Le kuraq porteur de la grande banniere jaillit au premier rang des saurus de Tepok. Ometeolt  se prepara au choc… Les sangliers beuglaient et le sol tremblaient sous leurs sabots. Les chevaucheurs hurlaient les noms de leurs faux dieux… Leurs lances se baisserent et le premier rang de saurus fut balayee mais l’icône de Tepok resta dresse. Le kuraq Annunziata utilisait ses techniques devastatrices* et , malgre sa main prise par la grande banniere, trois orques etaient deja etendue a ses pieds. Soudain le grand chef orque lui fit face. Il leva son epee vers Annunziata en signe de defi. Celui ci etait sur le point d’accepter lorsque Ometeolt s’interposa. Il etait desarme mais il se preferaient ne pas risquer la grande banniere dans un duel car c’etaient le seul element qui empechait les saurus de rompre le combat.

Le grand chef chargea droit sur Ometeolt. Celui ci reagit promptement ; il sauta en avant et il prit appui sur le front du sanglier avec sa main droite et, bloquant le bras arme de son adversaire de sa main gauche. Puis il lui dechira  la gorge d’une puissante morsure. Lorsqu'il retomba derriere le sanglier, le heros etait mort. Le sanglier se retourna et se mit a charger droit sur lui. Le saurus noir s’arc bouta et recut le choc de plein fouet… Mais le sanglier manquant d’elan, il reussit a le stopper net, destabilisant l’animal un court instant. Cela suffit a Ometeolt pour prendre l’avantage. Passant rapidement sur le cote, il assena un puissant coup de genou dans l’epaule du sanglier qui se brisa sous le choc. L’animal tenta alors d’assener un coup de tete a son adversaire mais le poing d’Ometeolt fusa, brisant l’arcade sourciliere du sanglier qui vacilla sous le choc. Mais Ometeolt fut alors attaquer par un orque qui frappa dans le dos du saurus noir qui tomba a genou sous le choc… Bien heureusement l’arme n’avait pu perce les epaisses ecailles de son dos. L’orque frappa de nouveau de facon a le decapiter mais sa lame vola en eclat sous l’impact de la protection magique offert par le pendentif de Queltz. Ometeolt se releva rapidement car le sanglier du grand chef revenait a la charge. Il l’esquiva de justesse et roula vers les rangs qui commencait a reprendre l’avantage. En effet Garloq n’etait pas reste inactif et il avait mange une demi-douzaine de sangliers, viande qu’il trouvait d’ailleurs tres a son gout apparemment.

Les orques combattirent malgre tout vaillament et sur les 50 saurus qui avaient engages le combat, seulement quinze restaient debout. Ometeolt etaient neanmoins satisfait. De nombreux orques et gobelins avaient ete capturees et les pertes peaux-vertes avaient ete tres lourdes. Le saurus noir s’en retourna dans sa caverne, emportant les blesses et une centaine d’offrande en sacrifice aux Anciens.

Ils rentrerent sans emcombre. Ometeolt amena Garloq a Hexoalt ou les medecins skinks se chargerent de lui.



*Notre heros saurus a appris les arts martiaux. Je conterais cela plus tard desole.
Chacun chez soi et les hipopotames seront biens gardes
Ce message a été modifié 2 fois, dernière modification le 16/10/2005, 15:01 par Utilisateur inconnu.
Iki #33
Membre depuis Août 2005 · 41 Messages
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Génial.Mais il y a quelques petites fautes pas très graves.Relie-toi.


      Iki qui adore ton histoire.
Avatar
Yic-yac #34
Membre depuis Mars 2004 · 433 Messages · Lieu: Hong-Kong
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Titre: La vie de Oaltza
Oaltza le voyageur, le maitre des guerriers Kai

Oaltza est un saurus peu commun. Il est ne sous la protection du dieu Cartiloalt, dieu des chasseurs. Cette divinite etait tres proche de Huanchi si bien que pendant tres longtemps on les considera comme une seule et meme divinite . Mais bientôt une eclosion etrange fut  produit dans le bassin de Tlaxtlan. Les saurus avait une crete brune mais il n’etait qu’une demi-douzaine. On du deranger un pretre mage de la 3eme generation afin de comprendre l’origine de cette marque sacree. Une prophetie indiquait que les benis de Cartiloalt etait les guerriers qui etaient destines au combat a main nues. Ils seraient des lutteurs d’exception capable de briser leurs ennemis sans l’utilisation d’aucune arme.
Oaltza a ete surnomme le voyageur. En effet, il a effectue de nombreux voyages qui lui permirent de forger un style de combat propre qui nomma l’art Kai. Voici les  resumes de certains de ses voyages qui sont connus a travers toutes la Lustrie. Ses voyages furent rendu possible par un des rares pendentif de Chotec qui permet au sang de l’homme lezard qui le porte de supporter les froids les plus ardus sans entrer en lethargie (sang froid…)

    Le premier voyage

Oaltza atteint tout d’abord la bourgade du  port des pirates. Il arriva de nuit, surprit les gardes et entra dans la ville discretement ne laissant derriere lui  que deux cadavres egorges. Evitant habilement les patrouilles de nuits, il entra dans le premier navire humain qu’il rencontra et s’y cacha. Le vaisseau quitta le port en direction d’une cite des principautes frontalieres nomme Prodburg. Arrivant a destination, les matelots decendirent a la cale afin de decharger la cargaison sur le quai. Il surprirent Oaltza qui, plus vif que l’eclair, les assomma d’un coup de poing avant de surgir en trombe sur le pont superieure. Les pauvres marins furent tres surpris par son arrivee ce qui permis a Oaltza une seconde de repit lui premettant de bondir sur le quai en poussant un rugissement assourdissant. Le port tout entier succomba a la panique mis a part la patrouille de gardes qui s’approcha prudemment du saurus. Ce dernier se prepara a combattre et, confiant sa vie a son instinct de predateur, se jeta en avant…
Les gardes leverent leurs lances mais le Oaltza, prenant appui sur une caisse, les survola. Son agilite naturelle lui permit de retomber sur ses pieds et de repartir promptement sur la formation humaine. Il se rua sur le premier soldat, lui dechirant le visage d’un coup de griffe ; Oaltza pivota lui envoya un coup de queue envoyant le lancier par dessus bord. Soudain deux lances se jeterent vers son torse alors qu’il se retournait. Il leva sa patte posterieure, et les devia d’un puissant mouvement lateral. Les deux soldats destabilises ne purent esquive les griffes de Oaltza. Alors que les corps des humains s’etendaient, le cou en sang, leurs compagnons d’armes hesiterent a avancer. Oaltza prit alors la fuite, en effet son objectif n’etait pas de tuer les humains mais de se perfectionner au combat… Il distanca rapidement ses poursuivant et se dirigea vers le nord…
Chacun chez soi et les hipopotames seront biens gardes
Code de vérification: VeriCode Merci de recopier le code de vérification affiché dans l’image dans le champ adjacent.
Emoticones: :-) ;-) :-D :-p :blush: :cool: :rolleyes: :huh: :-/ <_< :-( :'( :#: :scared: 8-( :nuts: :-O
Caractères spéciaux:
Page:  précédent  1  2  3 
Aller au forum
This board is powered by the Unclassified NewsBoard software, 20120620-dev, © 2003-2011 by Yves Goergen
Page générée en 469.3 ms (413.5 ms) · 61 requêtes sur la base de données en 410.7 ms
Heure: 18/11/2017, 22:10:47 (UTC +01:00)