Identifiez-vous. · Mot de passe perdu · S’enregistrer
Forum: Warhammer Alternative Appendices historiques RSS
Rijsel, cité bretonnienne

Annonces

08/07/2007, 19:39 par Narno
Titre: Réouverture de Darkmillenium !
Avatar
Darko #1
Membre depuis Octobre 2003 · 1037 Messages · Lieu: Lille
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Titre: Rijsel, cité bretonnienne
Voila, j'ai créer la ville où mon armée bretonnienne serait basée. Qu'en pensez vous?

Rijsel, cité bretonnienne

Rijsel est une petite ville commerçante bretonnienne en plein essor située entre les provinces de Lyonnesse et d'Artenois. Elle possède une petite garnison capable de défendre son territoire et ses gueux contre de petites escouades d’hommes bêtes, provenant de la forêt d’Arden ainsi que des quelques raides des pillards orcs intervenant plusieurs fois l’an. Mais cette garnison reste cependant insuffisante contre une armée plus organisée; c’est pourquoi, le seigneur de cette citée, Gonzague de Rijsel, a réussi, par ses qualités indéniables de diplomatie,   négocier avec les ducs Adélard de Lyonesse et Chilfroy d’Artenois, un accord de protection. Cet accord stipule que Rijsel sera une ville neutre que les deux provinces ne pourront revendiquer mais   qui elles devront protection. En contrepartie, Gonzague accepta de payer une petite dîme   chacun des deux ducs mais permet surtout   chaque province de sauver des dizaines de chevaliers chaque année.
En effet, Rijsel est depuis des siècles la source de conflits entre les deux provinces qui la revendique chacune. Henri le rouge, de Lyonesse, et Brandin, d’artenois, étant les seigneurs devant allouer des troupes en protection de cette cité.  Henri le rouge et Brandin n’étant pas trop ravis de ces accords mais en vassaux fidèles, ils respectent les engagements pris par leur duc, même s’ils essaient régulièrement de faire entendre leur point de vue   leur seigneur.

Rijsel, en tant que petite ville riche est une cible de choix pour toutes les armées songeant   remplir ses caisses mais pour le moment, personnes n'est encore parvenue   prendre cette ville, au combien, intéressante... Henri et Brandin y ayant fait loger chacun une unité d’archer et de chevalier, ce qui leur donne l’avantage de posséder des troupes   l’intérieur de la cité au cas où l’accord de protectorat serait caduc. Au début, c’était des chevaliers errants qui servaient   Rijsel mais le trop grand nombre d’altercations entre chevaliers de Lyonesse et d’Artenois obligea Henri et Brandin   y mettre des chevaliers du royaume, beaucoup moins impétueux que leurs prédécesseurs.

Rijsel est donc gouvernée par le seigneur Gonzague, très fin diplomate, et comme tout seigneur bretonnien, guerrier émérite. Mais en tant qu’expert de la diplomatie, il ne trouve que peu d’entrain   la gestion militaire de sa ville. Il délègue donc cette tache, au combien formatrice pour un jeune chevalier bretonnien,   son fils Armand de Rijsel. Armand, est un chevalier du royaume, il a réussi   montrer sa valeur   mainte reprise lors des escarmouches avec des hommes bêtes venant de la forêt d’Arden. Il ambitionne de faire la quête du Graal mais n’a malheureusement pas la possibilité de s’y lancer vu la situation actuelle autour de sa ville. Pour son vingt cinquième anniversaire, Armand s’est vu offrir par son père une unité de chevalier pégase, ce qui fut autant un immense cadeau pour son fils qu’un signe de richesse envoyé aux autres cités bretonniennes.

Armand vu tout de suite l’intérêt d’une telle unité pour la surveillance de son royaume, plus rapide et plus fiable que celle effectuée jusque l  par ses sergents montés.

La forêt d'Arden toute proche de Rijsel ne présente pas que des désavantages, en effet, certains villageois y pratiquent le braconnage. Gonzague ferme les yeux sur cette pratique peu noble de la part d’un chevalier, mais pour un gueux… D’autre part, il prend quatre-vingt dix pour-cent des prises, ce qui lui ramène des victuailles ainsi qu'une source de revenue non négligeable pour son marché. Les villageois étant quant   eux très heureux d’avoir un seigneur si compréhensif en leur laissant cette part de ressource leur permettant d’avoir un sort beaucoup plus enviables que de nombreux autres gueux du royaume. Ces villageois, passés expert dans le braconnage et dans l'art de passer entre les patrouilles artenoises, se font appeler la compagnie des Goupils.

Etant une ville neutre, Rijsel accueille en son sein un grand marché, où se retrouve de nombreux négociants bretonniens ainsi que quelques commerçants nains et de l’empire, arrivés par bateau et ayant traversé l’Anguille pour rejoindre ce marché où ils espèrent faire de bonnes affaires. Un des grands regrets de Gonzague, est de ne plus réussir   commercer avec les elfes sylvains, ce que ses glorieux aïeux avaient réussi   faire. Rijsel bénéficie également d’un grand temple de la Dame visant   soigner les blessés des nombreuses escarmouches entre Henri le rouge et Brandin ainsi que des chevaliers de la quête revenant meurtris tant moralement que physiquement de la forêt d’Arden. La présence du temple permet   Rijsel d’avoir le soutien de quelques chevaliers du Graal mais juste pour les batailles n’opposant pas de bretonniens entre eux. La ville voit également passer en son sein, beaucoup de chevaliers errants voulant se mettre au service d’Henri et de Brandin dans l’espoir de démontrer les capacités martiales et ainsi de devenir des chevaliers du royaume.

Edité le 15/06/05
Les choses resteront toujours ce qu'elles sont tant que les hommes resteront tels qu'ils sont.
-Hérodote-
Ce message a été modifié le 15/06/2005, 16:07 par Utilisateur inconnu.
Consarius #2
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
On peut déj  bien deviner ta liste ce qui est bien.
Néanmoins, tu te focalise bien trop sur la ville est pas assez sur les perso. On ne sait pas grand chose d'Armand. Comment   t-il réussi   devenir chevalier du royaume. Tu pourrait peindre l'ennemie combattu sur son bouclier, et tout et tout ... Il est bizarre qu'un simpke chevalier du royaume commandent des graaleux et tout.
Le perso de la GB ne figure pas dans ton histoire. Tu va dire qu'il ne faut pas trop faire les détails (mais tu précise beaucoup : 3 chevalier pégase) mais le porteur de la GB est fort important, surtout dans une armée breton.
Mais sinon c'est trés bien.
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Avatar
Darko #3
Membre depuis Octobre 2003 · 1037 Messages · Lieu: Lille
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Effectivement, ce n'est qu'un début. Pour le moment, je suis en train de planter le décors et les personnages vont arriver au fur et   mesure de ma réflexion.
Sinon, les graaleux ne seront l  que si le temple est menacé, donc ils ne sauront qu'indirectement sous les ordres d'Armand.

Armand sera le général de mon armée sauf pour les grosses batailles où Gonzagues reprendra la direction des opérations.
Les choses resteront toujours ce qu'elles sont tant que les hommes resteront tels qu'ils sont.
-Hérodote-
Consarius #4
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
J'attend avec impatience la suite
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Avatar
Darko #5
Membre depuis Octobre 2003 · 1037 Messages · Lieu: Lille
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Elle va bientôt arriver, je fini d'améliorer au niveau de l'écriture ma description de Rijsel puis je passerais   l'histoire des personnages.
Les choses resteront toujours ce qu'elles sont tant que les hommes resteront tels qu'ils sont.
-Hérodote-
Avatar
Darko #6
Membre depuis Octobre 2003 · 1037 Messages · Lieu: Lille
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Chapitre 1 : Gonzague de Rijsel

Gonzague est un seigneur bretonnien ayant bu dans la coupe Graal mais, ayant gardé le contrôle de Rijsel dans l’idéal de pacifier les relations entre les provinces de Lyonnesse et d’Artenois. Mais, on soupçonne plutôt la fée enchanteresse de favoriser l’essor de Rijsel afin de bénéficier dans quelques années d’une armée, entièrement dévouée   sa cause, et capable de libérer la forêt d’Arden de toutes nuisances chaotiques. En effet, qui de mieux qu’un chevalier du Graal, entièrement dévouer   sa cause pour diriger ce qui sera bientôt, une des cités les plus importantes du royaume. Gonzague   néanmoins perdu le goût de la guerre au profit de la diplomatie, car ses rêves lui ont maintes fois démontrer que la diplomatie était le moyen le plus efficace pour réussir sa quête : pacifier Lyonnesse et Artenois. Cette quête est en très bonne voie car Adélard et Chilfroy sont sur le point d’unir leur progéniture. Mais il reste encore un long travail   effectuer auprès des vassaux, et en particulier auprès de Brandin et d’Henri le rouge, pour effacer des siècles de défiance mutuelle.

Même en ne s’intéressant plus trop   la guerre, Gonzague tint   assurer lui-même la formation d’Armand, son fils unique, afin que ce dernier reçoive en plus d’une formation martiale d’exception, une formation théologique et stratégique lui permettant de ne pas devenir qu’un chevalier émérite mais de pouvoir prendre en considération toutes les informations nécessaires pour pouvoir résoudre un conflit autrement que par la force. Il lui inculqua également le respect des gueux, qui même s’ils ne comprendraient jamais rien   l’honneur, pouvait s’avérer décisif lors de grande guerre où la victoire ne peut dépendre que de soutien de la populace   son seigneur. C’est pourquoi les villageois de Rijsel sont parmis les mieux lotis du royaume.

Gonzague sait également que dans quelques temps, La Dame apparaîtra   son fils, comme elle lui est apparue auparavant, pour qu’il effectue sa quête du Graal. Mais, avant cela, il veut donner toutes les chances   son fils de devenir un puissant seigneur et de pouvoir un jour, négocier d’égal   égal avec Adélard et Chilfroy, lorsque Rijsel sera devenue une cité-province.

Dans le but de réaliser son rêve, Gonzague demanda une audience auprès de son Roy pour lui demander son autorisation pour la transformation de Rijsel en une véritable forteresse avec un mur intérieur protégeant le château, le temple et le marché ainsi qu’une muraille extérieure, encerclant le village pour protéger les habitants des raids des bêtes du chaos de la forêt avoisinante. Le Roy n’était pas très enclin   accepter cette demande, somme toute légitime, car ses vassaux interpréteraient cela comme une reconnaissance de l’indépendance totale de Rijsel. Néanmoins, Gonzague avait un atout non négligeable en la personne de la fée enchanteresse, qui conseilla au Roy d’accepter mais en contrepartie, la province de Lyonnesse et celle d’Artenois recevraient un dixième de l’or générée par le commerce de Rijsel chacune et le Roy, recevrait lui un cinquième. Le Roy Louen fut enchanté par cette proposition qui lui permettrait de renflouer un peu plus ses caisses tout comme Adélard et Chilfroy qui eux verraient d’un bon œil cette nouvelle manne financière. Cet accord conclu, Louen fit un Edit autorisant Rijsel   construire ses fortifications et   bénéficier d’une indépendance régionale tout en restant sous la protection de ses voisins.
Les choses resteront toujours ce qu'elles sont tant que les hommes resteront tels qu'ils sont.
-Hérodote-
Avatar
Darko #7
Membre depuis Octobre 2003 · 1037 Messages · Lieu: Lille
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
aujourd'hui je suis en forme, voila la suite.

Chapitre 2 : Armand de Rijsel

Cette nuit l , Armand fit un rêve agité, il se voyait avec son destrier chevauchant dans une contrée inconnue, sombre malgrès une visibilité impecable. Il était   la recherche de quelque chose, quoi, il ne le savait pas, mais il cherchait quelque chose. Soudain, devant lui apparu un chevalier tout de noir vetu avec pour seule couleur, le blason de son bouclier: une fleur de lys noir sur un fond jaune... Dans ce rêve, il s'élança contre ce chevalier puis se réveilla.

Perturbé par ce rêve, il n'écouta qu'  moitié la leçon d'histoire journalière de son père, ce que ce dernier ne tarda pas   remarquer.
« Qu'est-ce qui ne va pas mon fils? »
« Ce n'est rien père, c'est juste ce rêve que j'ai fait cette nuit qui me revient sans arrêt en mémoire. »
« Il y avait-il quelque chose que tu devais faire dans ce rêve? »
« oui, je devais... »
« stop, il suffit. Je ne veux point savoir ce que contenait ce rêve. Va voir Ermine, notre prophétesse dans son temple et parles lui en. »
« je ferais selon vos désirs père. »
Sur ce, Gonzague laissa de coté sa leçon pour permettre   Armand d'aller au temple.

Armand y alla de suite car l'attitude de son père l'inquiétait un peu, lui qui était si attentif n'avait pour la première fois, rien voulu savoir de ce qui le tourmentait. Arrivé au temple, il demanda audience auprès de la prophétesse qui le reçu sur le champs.
« je sais ce qui t'ammène, Armand de Rijsel. La Dame m'a fait partager ton rêve. Tu dois partir pour accomplir ta quête. Il te faut aller en Moussillon et suivre ta destinée. »
« Mais que dois-je y faire? »
« La Dame te le dira en temps et en heure. Pour le moment, vas. »
« Je ferais selon le désir de la Dame. »
« Lors du voyage, fait un saut dans la forêt d'Arden, tu y feras une rencontre essentielle   la survie de Rijsel. »
« Je le ferais pour l'honneur de Rijsel et pour la Dame! »

Armand revint dans son château afin de faire tous les préparatifs   sa quête. Quand il voulu prendre sa lance son père l'arréta:
« Tu n'auras pas besoin de ta lance, Armand. Tu devras prouver ta bravoure et ta dévotion envers la Dame sans. Prend cette épée, elle a été bénite par la Dame elle même et te protégera tout autant qu'elle te permettra d'éradiquer nos ennemis de ce monde.»
« J'en ferais usage avec honneur, père. Pour Rijsel! »

Sur ce, les villageois virent partir Armand de Rijsel, seul, sur son noble destrier seulement armé d'une grande épée et de son bouclier blanc avec une fleur de lys rouge, symbole de Rijsel.
Les choses resteront toujours ce qu'elles sont tant que les hommes resteront tels qu'ils sont.
-Hérodote-
Consarius #8
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Mon dieu ! Toutes les fautes qu'il ya  ;-)
Non je plaisanter. Sérieusement, c'est trés bien j'attend la suite avec encore plus d'impatience (même si on sait qui va gagner).


edit de teucainje: ça ça veut dire que tu vois pas les tiennes...  :?
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Avatar
Darko #9
Membre depuis Octobre 2003 · 1037 Messages · Lieu: Lille
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Cité par "CONSARIUS":
Sérieusement, c'est trés bien j'attend la suite avec encore plus d'impatience (même si on sait qui va gagner).

Pour le moment, je n'ai qu'une vague idée de ce qui va arriver...
et n'oublie pas que je joue bretonnien et CV...
Les choses resteront toujours ce qu'elles sont tant que les hommes resteront tels qu'ils sont.
-Hérodote-
Consarius #10
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Pour teucainje, comme tout les autres quand je met le smilies " ;-) ", ça veut dire que je plaisante. Darko, tu va pas dire que Armand va mourrir, tout de même, c'est un breton. ...

edit: moi aussi je sais plaisanter mais pas avec n'importe qui 8-( et certaines de mes plaisanteries ne feront rire que moi
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Code de vérification: VeriCode Merci de recopier le code de vérification affiché dans l’image dans le champ adjacent.
Emoticones: :-) ;-) :-D :-p :blush: :cool: :rolleyes: :huh: :-/ <_< :-( :'( :#: :scared: 8-( :nuts: :-O
Caractères spéciaux:
Aller au forum
This board is powered by the Unclassified NewsBoard software, 20120620-dev, © 2003-2011 by Yves Goergen
Page générée en 491.2 ms (429.3 ms) · 94 requêtes sur la base de données en 392.6 ms
Heure: 20/09/2017, 01:21:28 (UTC +01:00)