Identifiez-vous. · Mot de passe perdu · S’enregistrer
Forum: Warhammer Alternative Appendices historiques RSS
L'ascension de Korgar

Annonces

08/07/2007, 19:39 par Narno
Titre: Réouverture de Darkmillenium !
Page:  1  2  suivant 
Avatar
Belgarath #1
Membre depuis Mars 2005 · 270 Messages · Lieu: Toulouse
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Titre: L'ascension de Korgar
voil , je me lance pour l'histoire d'un de mes personnages. la bataille dont je parle a vraiment eu lieu, tout comme ce qu'y a fait Korgar. bonne lecture ;-)

    La nuit tombait. A la lisière de la forêt, de nombreux grognements et cris d’agonie retentissaient. Le Gran-gor Korgar contempla le champs de bataille et huma l’air : une odeur de sang et de morts lui monta aux naseaux. Des cadavres elfes noirs, mais aussi des hommes-bêtes, gisaient sur le sol. Le combat avait été rude et même les minotaures et les dragons-ogres étaient morts ou blessés. L’hydre n’avait pas posé de problèmes mais le seigneur elfe montait un dragon qui avait causé des pertes terribles. Korgar faisait partie de ceux qui avaient chargé le monstre, qui avait succombé sous les coups des hommes-bêtes déchaînés.
Korgar avait quelques blessures, mais il se sentait extrêmement fort : il avait abattu de nombreux ennemis dont des chevaliers et leur sorcière. Il se rappela l’air méprisant qu’arborait cette dernière tandis qu’elle commençait son incantation, juste avant que Korgar ne la transperce de son épée. Elle hurla alors de douleur avant qu’il lui tranche la tête.
    Un grognement sourd d’excitation monta alors de sa gorge : son chef, Gorwath, n’était qu’un incapable et lui, Korgar , avait été désigné par les dieux pour le remplacer. Un bruit de sabots le ramena a la réalité : la harde se dirigeait vers le campement pour s’y reposer et festoyer. Il la suivit, en sombrant de nouveau dans ses rêves de grandeur et de puissance.
    La horde s’enfonça profondément dans les bois , qui de nuit étaient encore plus inquiétant que le jour. Mais toutes les bêtes des alentours avaient fuies, terrorisées par le vacarme de la bataille. Elle arriva dans ne clairière où se trouvait le campement a côté de la pierre des hardes, où les bestigors rajoutèrent les armes des elfes vaincus récemment. Ghurkan, le chaman, alluma de grands feux et les ungors amenèrent la viande : le festin allait commencer…
    Mais Korgar s’avança et se mit   hurler : «  Gorwath est faible ! Gorwath pas réussir a tuer faibles elfes ! Moi le défier et gagner car Korgar être désigné par dieux! »
« Gorwath relever défi et tuer Korgar ! répliqua son adversaire. »
    Tous le hommes-bêtes s’écartèrent et formèrent un cercle où se placèrent les deux rivaux. Ils étaient sans armes mais le combat serait sûrement mortel. Korgar poussa un beuglement et se jeta sur son adversaire qui l’esquiva et lui lança un coup de sabot qui manqua sa cible, mais il réagit tout de suite en lui plantant une corne dans le bras gauche ; mais il ne fut pas assez rapide, et le Gran-gor le fit tomber par terre d’un croche-pattes. Ignorant la douleur de son bras, Korgar se rua sur Gorwath et essaya de l’attraper au cou mais ce dernier le fit tomber et ils luttèrent au sol. Ils se séparèrent, haletants, et recommencèrent le combat. Gorwath l’atteignit au flanc avec un de ses sabots, mais Korgar lui assena un coup violent sur le crâne. Son adversaire, bien que sonné, le blessa de nouveau, cette fois a la tête, et Korgar, prudent, recula. Ils se rapprochèrent l’un de l’autre et luttèrent, chacun essayant d’immobiliser son adversaire. Gorwath reussit a lui attraper le bras gauche, passa rapidement derrière lui et tordit violemment l’épaule : un horrible craquement retentit et Korgar hurla de douleur. Rendu fou par la souffrance, il fit lâcher prise   Gorwath de sa main valide, se retourna et chercha frénétiquement sa gorge. Il planta ses crocs dans son cou. Le goût du sang ne fit que l’exciter davantage et il raffermit sa prise. Gorwath se débattit faiblement mais la vie le quittait déj , puis son corps devint flasque. Le vainqueur desserra les crocs et le corps de l’homme-bête tomba   terre.
    Korgar sortit de la rage meurtrière dans laquelle il était rentré. Il saignait abondamment et son épaule le faisait souffrir, mais il avait gagné et seul cela comptait. « Korgar être chef maintenant ; lui être désigné par les dieux ! beugla Ghurkan ». Les hommes-bêtes l’acclamèrent et commencèrent le festin.
   La harde avait un nouveau chef…
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants."
-Jean Cocteau
Consarius #2
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
C'est trés bien. Il faudrait que tu penses au suspence, ça serait encore mieux.
Tu devrait te lancer dans une suite hatelante narrant les exploit de Korgar contre toutes sorte d'ennemie plus puissant les uns que les autres.
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Avatar
Belgarath #3
Membre depuis Mars 2005 · 270 Messages · Lieu: Toulouse
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
oui mais pour la suite j'attends de faire d'autres batailles: je préfère m'en inspirer pour raconter ses victoires (ou ses défaites,rares j'espère... :-D )
de plus, un de mes copains compte commencer les elfes sylvains, je vais pouvoir me dechaîner :twisted:
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants."
-Jean Cocteau
Consarius #4
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Cité par "Belgarath":
(ou ses défaites,rares j'espère... :-D ) de plus, un de mes copains compte commencer les elfes sylvains, je vais pouvoir me dechaîner :twisted:
Si ton copain joue ES, tes défaites vont plus être rare ...
Enfin, tu pourrais raconter les défaites de Korgar, qui n'arrive pas   vaincre une armée d'elfes avec 4 fois plus de troupes
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
le nain noir #5
Membre depuis Juillet 2003 · 1980 Messages · Lieu: auxerre/ Dijon
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
moi aussi j'aime bien et j'attends la suite de du personnage
Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Consarius #6
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
T'as dautre projet d'histoire belgarath, sur tes skavens (dont t'as laissé tombé le sujet sur la section "armée" ?
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Avatar
Belgarath #7
Membre depuis Mars 2005 · 270 Messages · Lieu: Toulouse
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
heuh :red:  ben mes skavens je les laisse tomber au profit des rois des tombes. donc pas de projet skaven pour l'instant, et rois des tombes peut-être.
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants."
-Jean Cocteau
Consarius #8
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Moi, ça me pose pas de problèmes, du moment que tu nous fait une jolie histoire.  :wink:
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Avatar
Belgarath #9
Membre depuis Mars 2005 · 270 Messages · Lieu: Toulouse
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
bon voila la suite: re bonne lecture :-D

  
   Du haut des remparts, Elthorin jeta un regard sombre sur les alentours ;depuis la mort du seigneur Dearon, de son dragon et de toute son armée, les hommes-bêtes s’enhardissaient et ses éclaireurs l’avaient prévenu qu’ils préparaient une attaque. L’elfe noir entendit les cris d’alarme des sentinelles et aperçut une masse sombre : les hommes-bêtes. Ses hommes prirent position sur le mur tandis que ses chevaliers se préparaient dans la cour. Les arbalétriers remplissaient leur carquois et les sorcières récitaient leurs incantations : la bataille était proche, mais il n’avait pas peur : ils repousseraient ces monstres.
    Korgar leva le bras et son armée s’arrêta. Il se retourna et évalua ses troupes d’un coup d’œil : de nombreux gors et ungors, soutenus par des minotaures, des bestigors et de gigantesques dragons-ogres au fond. Il reporta son attention sur la forteresse, dont les murailles sombres prenaient un teinte de sang séché au soleil couchant. Ghurkan, le chaman, s’avança :  « Armée prête, Korgar. » Le chef hocha la tête et leva son cimeterre, ordonnant l’assaut, et eut un sourire qui révéla ses crocs jaunis : le combat commençait…
    Dès que les hommes-bêtes furent a portée, une grêle de tirs s’abattit mais malgré les pertes les assaillant continuèrent a courir et atteignirent les murailles où ils posèrent des échelles, que les elfes noirs essayèrent de repousser. Les sorcières commencèrent leurs invocations   leurs dieux impies, mais Ghurkan et ses disciples les contrèrent, dissipant les vagues de magie qui se dirigeaient vers les attaquants. Les hommes-bêtes grimpèrent sur les murs avec des grappins ou sur les échelles et un corps   corps féroce éclata, mais les elfes les repoussèrent, et ils reculèrent. Korgar sonna alors du cor et ils partirent   l’assaut une nouvelle fois. Il emmena les minotaures et les dragons-ogres vers la porte qu’ils commencèrent   attaquer, laissant une partie de ses bestigors pour aider ses troupes.
    Elthorin était confiant. Ses soldats tenaient bien le choc. Il vit tout d’un coup des hommes-bêtes massifs maniant des haches d’aspect inquiétant prendre pied sur les murailles et creuser un sillon dans les elfes. Il se préparait   y aller quand un soldat arrive en courant. « Seigneur, des monstres détruisent les portes! » Elthorin poussa un juron, et hésita quel endroit défendre. Il choisit d’envoyer les furies sur le mur et de défendre la porte avec ses chevaliers. Il descendit dans la cour, sella son sang-froid et prit sa lance. La porte vola soudain en éclat sous les coups des minotaures, et ces derniers rentrèrent en rugissant dans l’enceinte de la forteresse. Les chevaliers les chargèrent.
    Korgar observa la bataille : ses bestigors se heurtaient aux furies, et l’issue du combat demeurait indécise. Les minotaures n’avaient pas résisté aux chevaliers et étaient sortis du château, tandis que les elfes se dirigeaient maintenant vers les dragons-ogres. Les chamans et les sorcières se livraient un duel terrible : des langues de feu jaillissaient et s’éteignaient, des bourrasques de vent se heurtaient, des éclairs crépitaient, et des créatures terrifiantes apparaissaient, issues de leur imagination. Il observa   nouveau les chevaliers et les chargea, ses bestigors derrière lui.
   Elthorin fut étonné de sa victoire rapide face aux minotaures, mais se dirigea vers les dragons-ogres. En apercevant ceux qui leur faisaient face, il eut un frisson : ils étaient encore plus gros que les minotaures, avec des muscles impressionnants, et tenaient d’énormes armes. Il chassa sa peur et lui et ses chevaliers les chargèrent. L’impact fut terrifiant, mais bien que les chevaliers aient blessé les dragons-ogres, ils ne parurent pas sentir les coups, et leur riposte firent de grosses pertes chez les chevaliers, dont les lourdes armures furent détruites sans difficulté par les monstres. Elthorin entendit un hurlement sur sa gauche et s’aperçut avec consternation que le chef homme-bête et ses troupes d’élite les chargeaient sur le flanc.
  Korgar feinta le coup du chevalier, et profita que son adversaire soit déséquilibré pour lui porter un coup qui lui trancha le bras. L’elfe hurla de douleur avant qu’un second coup ne le réduise au silence. Korgar se fraya un chemin a travers ses ennemis, pendant que ses bestigors le couvraient, et il poussa un beuglement de défi a l’intention du général adverse.
« Laissez-moi le chef ! » hurla Elthorin   ses chevaliers. Et il attaqua Korgar. Son premier coup fut paré, l’homme-bête esquiva le second, et répliqua en frappant non pas le cavalier, mais le sang-froid, qui s’écroula, ses entrailles sortant par la profonde blessure qu’avait faite Korgar.  Elthorin se releva aussitôt et lança une série de vives attaques, dont l’une d’entre elles toucha son adversaire a la jambe. Mais ce dernier le prit par surprise en lui envoyant soudain son bouclier dans la tête. Il tomba   terre, mais eut le temps de se relever, et dévia le coup de son adversaire qui se ruait sur lui, mais ne put éviter le choc et les cornes de l’homme-bête traversèrent son armure et ses poumons. Il s’écroula et se mit   cracher du sang, avant que Korgar ne lui pulvérise le crâne d’un coup de sabot.
   Korgar massacrait les derniers survivants : les chevaliers n’avaient pas tenu sans leur chef et les sorcières n’étaient pas de taille   lutter contre les chamans. Il ne restait plus que quelques furies, et elles allaient bientôt mourir. Le chef homme-bête poussa un hurlement de joie : il avait pris la forteresse, et il pressentait que ce n’était que le début d’une longue série de batailles…
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants."
-Jean Cocteau
Ce message a été modifié le 27/06/2005, 10:03 par Utilisateur inconnu.
Consarius #10
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
C'est très bien, je suis fier de toi  ;-)
Une mauvaise critique (fallait pas insulter pas mitralleuse   pop corn  ;-) ) :
Korgar porte une épée, et je vois mal un HB avec une épée. Peut être un trophée, mais je pense que Korgar aurait gardé l'arme de l'ancien chef, pour montrer qu'il l'a buté.
Sinon c'est très bien raconter bravo.
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
le nain noir #11
Membre depuis Juillet 2003 · 1980 Messages · Lieu: auxerre/ Dijon
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Un cimeterre alors ....
Vraiment excellent !!!Félicitation
Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Avatar
Belgarath #12
Membre depuis Mars 2005 · 270 Messages · Lieu: Toulouse
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
merci, merci :-D
et puis d'accord, je vais lui mettre un cimeterre   la place de l'épée si ça ne vous plait pas :wink:
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants."
-Jean Cocteau
Consarius #13
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Ce n'est pas que ça ne nous plait pas, Belgarath, c'est que c'est dur   croire ...
C'est comme un noble haut elfe tenant un gourdin en bois ... c'est un peu mal fait.
Encore bravo, c'était exellent !
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Avatar
Belgarath #14
Membre depuis Mars 2005 · 270 Messages · Lieu: Toulouse
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
C'est comme un noble haut elfe tenant un gourdin en bois ... c'est un peu mal fait.
:lol:  :lol:  ça, le jour où un haut-elfe maniera un gourdin :rolleyes:
c'est bon j'ai changé l'épée en cimeterre.
sinon, tu pourrai préciser ce qui te plait?
"Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants."
-Jean Cocteau
Consarius #15
Membre depuis Juin 2005 · 519 Messages · Lieu: Dans mon lit,   lire les histoires de grimbus de
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
T'as un sacré culot de me dire ça, vu tes réponse ... ;-)
Ben, ce que j'ai le plus aimé, c'est la bataille, avec les minotaure qui se font défoncer puis les dragon ogre qui chargent et qui tue tout.
Apres avoir marché pendant 2 heures, les nains étaient harassés et l’elfe voulait courir dans la foret afin disait il de purifier ses poumons….
-Tes poumons….tes poumons …ils serviront plus a rien quand ma hache les aura transpercés murmura Klaklin …
Extrait de l'histoire de Grimbus.
Code de vérification: VeriCode Merci de recopier le code de vérification affiché dans l’image dans le champ adjacent.
Emoticones: :-) ;-) :-D :-p :blush: :cool: :rolleyes: :huh: :-/ <_< :-( :'( :#: :scared: 8-( :nuts: :-O
Caractères spéciaux:
Page:  1  2  suivant 
Aller au forum
This board is powered by the Unclassified NewsBoard software, 20120620-dev, © 2003-2011 by Yves Goergen
Page générée en 531.5 ms (474.7 ms) · 120 requêtes sur la base de données en 434.1 ms
Heure: 20/09/2017, 01:18:53 (UTC +01:00)