Identifiez-vous. · Mot de passe perdu · S’enregistrer
Forum: Warhammer Alternative Appendices historiques RSS
Une alliance improbable
ma trilogie :)

Annonces

08/07/2007, 19:39 par Narno
Titre: Réouverture de Darkmillenium !
mika59 #1
Membre depuis Février 2006 · 59 Messages
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Titre: Une alliance improbable
Tout d'abord, je tiens   m'excuser pour la longueur de l'histoire lol
Je vais poster le premier volet d'une trilogie que j'écris. Je n'ai pas fini et donc la c'est quasiment la version finale, mais je changerai quelques trucs et j'en détaillerai d'autres car il n'y a pas de place pour le hasard ici et il est nécessaire d'éclairer certains points.
Mais disons que c'est la version 0.9 donc c'est comme ci c'était la finale :)
En gros c'est la naissance d'un démon qui oblige les peuples   s'allier, mais ce n'est pas tout...
Aussi désolé pour les fautes ^^' j'ai pas encore corrigé!



Avastoos Von Blunk, la naissance de l'Alliance


Dans tout l'empire, la famille Blunk n'a jamais réussi   se faire reconnaître comme étant une famille importante. Leur richesse moyenne n'était pas suffisante et surtout, plus que douteuse quant   la façon dont elle avait été gagnée. De plus, leur nom bien étrange n'inspirait nullement la confiance des habitants, quels qu'ils soient. Mais avec le temps, les Von Blunk s'abituèrent   cette vie, en retrait, ne cotoyant les autres que lorsqu'ils devaient se rendrent en ville ou au grand palais des terres du nord. Car en effet, le père de cette famille était un des membres important du conseil des sept. Un conseil réunissant les gardiens élémentaires qui alors élaboraient des sorts de protection pour l'empire, ou alors des sorts de destruction quand le besoin s'en faisait sentir. Le père Von Blunk, Astarghos Von Blunk était le maître du domaine des ténèbres, c'est sans doute aussi cela qui effrayait les autres habitants de l'empire. Il était assi en face du grand maître du conseil, le maître de la lumière, le grand Vladimir Olaric III, qui fut nommé grand maître du conseil pour avoir repoussé une invasion de démons   lui seul. Astarghos était son bras droit, et aussi celui qui était le plus souvent en désacord avec lui, c'est pour cela qu'il avait cette place, car il fallait que les décisions soient valables pour tous. L  où Olaric préférait la défense, Astarghos pronaît l'attaque, car, même en vivant exclu de tout l'empire, il n'en restait pas moins le plus grand stratège.Les autres membres, du feu, du vent, de l'eau, de la foudre, de la terre permettaient de trancher selon leur école prédominante,   savoir la destruction ou la protection. Le conseil dirigeait les défense de la meilleure façon possible, et l'empire ne craignait absolument aucun ennemi. Même les plus puissants démons du Chaos ne pourraient jamais renverser une telle puissance commandée par une main de maître par celui qu'on appelait le maître de la lumière et son bras droit, le célèbre et grand stratège Astarghos Von Blunk.
Cependant, cette période allait connaître sa fin, sans pouvoir y faire quoi que se soit. En effet, Astarghos enfanta sa femme Ahméllia. En faisant cela, il scella le destin du conseil et de l'empire, qui alors ne se doutaient de rien. Dix mois plutard, le bébé naquis, il avait fallu un mois de plus pour le mettre au monde, ce qu'aucun médecin ne pu expliquer. Astarghos décida de l'appeler Avastoos, qui était également le nom d'un puissant sort de protection des ténèbres. Sa mère, quant   elle, était morte en le mettant au monde, et toutes les magies ténèbreuses de son mari ne purent la ramener   la vie. Avastoos grandi donc avec son père qui voulu   tout prix l'initier   la magie des ténèbres pour qu'un jour il puisse lui succéder. Mais   ce moment la, il savait peut-être ce qu'il deviendrait, et c'est pour cela qu'il voulait lui apprendre cela, pour que le moment venu, il puisse se défendre de son ennemi, un ennemi rusé et puissant..
Très vite, Avastoos aquis les bases de la magie de son père. Parfois, il allait lui aussi au conseil pour observer les maître discuter et mettre au point leurs nouveaux sorts.
Mais un jour, une menace plannait sur l'empire, et il fallait un bien puissant sort pour contrer cela. En effet, les dieux du Chaos voulaient exterminer cet empire qui devenait trop puissant   leur goût. A ce moment Astarghos sentait que le moment approchait, car on raconte que ceux qui maîtrisent la magie des ténèbres sont capables de voir l'avenir, c'est sans doute ce qui faisait de lui un si bon stratège. Mais le jour arriva, et comme Astarghos l'avait prédit, une armée de démons du Chaos se tennait devant les portes de l'empire. Les cieux étaient noirs et des rayons rouges traverssaient les nuages. Le combat était inévitable et l'empire rassembla tous ses meilleurs hommes. Les héros qui avaient déj  été appelés sous l'ordre d'Astarghos étaient nombreux, mais cela allait-il suffir face aux centaines de démons majeurs qui dirigeaient les démons du main de fer? De toute évidence, non.
Astarghos savait que de cette façon l'empire se ferait renverser et qu'alors tous finiraient par mourir. Il convoqua alors une réunion extraordinaire du conseil en présence de l'empereur et des grands patriarches suprèmes. Les grands théogonistes venus de tous l'empire devaient aussi y assister, car il fallait tous les soutients nécessaires pour organiser la riposte.
Tous étaient alors réuni dans l'endroit le plus sécurisé de tout l'empire, la grande salle du rituel, scellée par des sceaux qu'aucun démon ne pourrait briser. Ces sceaux avaient été réalisés par le tout premier maître de la lumière du conseil qui mourut aprés avoir été encerclé par une armée de démons de Khorne sur les terres du démon. Il s'était rendu la bas pour purifier les terres, mais aprés une longue lutte, il était le dernier de son armée, et tous les rituels de protection qu'il avait fait n'avaient pas suffit   le garder en vie.
A ce moment Astarghos proposa de lancer le rituel des sept.
Le grand Vladimir Olaric III fut extrèmement surpris par cette proposition, car il n'avait été utilisé qu'une seule fois au commencement de la civilisation afin d'éliminer toute trace de démon pour permettre aux hommes de s'établir. Un tel rituel ne serait-il pas trop dangereux?
Mais sous la pression de l'empereur et de ses suivants, le maître de la lumière ne pu refuser, ainsi le destin fut scellé. Mais pour réussir ce rituel, il fallait un récéptacle qui serait alors sacrifier pour éliminer les démons. Un homme pure, dont le sang allait purifier les terres. Astarghos proposa d'utiliser son propre fils, qui dit-il était né pour accomplir cette tâche. Le conseil hésita longtemps, mais le bruits des os brisés dehors leur fit comprendre que sacrifier cette vie allait permettre d'en sauver des millions d'autres. Le conseil accepta, et les maîtres se mirent en cercle autour du jeune Avastoos qui avait accepter car il savait alors que son père connaissait son destin avant même qu'il ne vienne au monde, et que jamais il ne l'avait aimé, il ne voyait en lui qu'un moyen de permettre   l'empire de survivre, et alors il ne voyait plus aucune raison de vivre.
Le rituel commenca, et le sang coullait a flots du corps du jeune Avastoos qui voyait la mort arriver. Un bien étrange vortex s'ouvrit au dessus du jeune homme et le sang y pénétra. Le vortex était tout d'abord vert, et semblait sans fin, mais dès la première goutte de sang, il devint rouge, aussi rouge que la lave en fusion. Toute la salle fut alors éclairée. Dehors, on entendait des grondements terribles, et l'orage frappait le sol avec une telle violence que des cratères se formaient   chaques impacts. Mais soudain, plus aucune goutte de sang ne coullait dans le corps du jeune homme qui était alors allongé sur le sol, mort. Sur le champ de batail et   vrai dire, partout ailleur, le ciel était devenu clair, si clair qu'il faisait mal aux yeux lorsqu'on le regardait. Soudain de bien étranges lumières tombèrent sur le sol et brulèrent aussitôt les démons qu'elles touchaient. Tous les démons présents sur ce monde furent exterminés, même les démons majeurs ne purent résister   une lumière si pure. Leur peau telle une carapasse devenait de la poussière, leur chaire se décollait de leurs os, laissant apparaître leurs squelettes déj  blancs. En quelques instants, la vie d'un homme en avait sauvé des millions.
Le rituel accompli, tous les maîtres étaient dehors pour contempler le résultat et la joie des habitants qui étaient encore en vie. Le grand Astarghos retourna dans la salle du rituel pour transporter le corps de son fils dans un tombeau familial. Mais en entrant dans la salle, le corps se releva, le fils était de nouveau en vie. Astarghos ne fut pas surpris, il avait vu cela dans ses visions, mais pensait qu'en sacrifiant son fils, il aurrait pu lui éviter ce destin tragique, qu'il aurait pu combattre le démon grace   la magie qu'il lui avait enseignée. Car il ne lui avait pas apprise pour combattre les autres, mais pour se combattre lui même. La magie devait l'aider   maîtriser son esprit. Cela n'avait pas fonctionné. Pour la première fois, le plus grand stratège de tous les temps s'était trompé, et cette erreur allait lui être fatale. En effet, Avastoos, envahi par une immense colère et une rage énorme leva la main vers son père et le maudit de l'avoir sacrifié sans états d'âme pour sauver sa vie et celle des autres. Aussitôt, de terribles éclairs noirs jaillirent de ses doigts et le corps sans vie d'Astarghos fu projetté hors de la salle, brisant tous les murs, il attérit aux pieds de l'empereur et du grand maître de la lumière qui alors furent terrifiés par ce qu'ils venaient de voir. A l'autre bout de l'éclair noir, se trouvait la silhouaite d'Avastoos. Il regardait les autres, heureux d'être en vie, sans savoir qui avait été sacrifié. Désormais, Avastoos haïssait les hommes. Puis, de grandes ailes noires poussèrent dans son dos, et le jeune homme s'envolla.
Les maîtres du conseil et l'empereur furent alors terrorisés. La mort de tous ces démons vallait-elle la naissance d'un autre encore plus puissant?
A ce moment Vladimir se rappela qu'Astarghos lui avait donné une lettre avant le grand rituel, il lui avait dit de l'ouvrir uniquement lorsque le ciel serait clair, et que le grand démon serait né, car alors c'est qu'il avait échoué. Vladimir ouvrit la lettre pour la lire   haute voix devant l'empereur:

"Si tu lis cette lettre, c'est que je ne l'ai pas reprise et par conséquent je suis mort. J'ai échoué et cela conduira   la perte de tout l'empire.
 Mon fils, était depuis sa naissance, destiné   préparer l'arrivée du plus puissant démon de notre ère. J'ai essayé d'empêcher cela, mais je n'y suis pas parvenu.
 Son nom est en fait un grand rituel de protection que j'ai mi au point pour sceller l'apparition du démon dans son âme, mais le démon a été plus fort. Le sceau est brisé. Ce démon n'est pas ordinaire, il s'agit de la mort elle même, et elle viendra faucher toutes les vies jusqu'  la fin des temps, causant la douleur, la peur et la souffrance.
J'aurais du le tuer lorsque je le pouvais encore, mais comment un père peut-il tuer son fils qui ne se doute de rien? Ma faiblesse vous coûtera la vie   tous et je m'en excuse. Toute fois, il n'est pas le premier, car lors du commencement du monde, au moment ou l'homme avait accompli ce rituel pour la première fois, mon ancêtre avait également fait naître un démon de cette sorte. Ce dernier avait forgé de puissants artefacts, puis y avait inscrit des runes impies, plus puissantes que tous ce que vous pouvez imaginer. A ca mort, ces objets maudits furent dispersés sur le monde entier, scellés dans des grottes où personne n'ose s'aventurer. Mais mon fils sait où elles se trouvent, et il y retournera afin de continuer sa tâche, et alors il sera invincible. Toute fois, il reste un espoir. Si tous les plus grands héros de toutes les nations s'allient et se battent contre lui, ils peuvent triompher du démon et libérer l'âme d'Avastoos.
L'alliance est la seule solution, cela a fonctionné la première fois, lorsque le premier démon fut tué. Il s'appelait Lucréstos Von Blunk.
Enfin, moi vieil ami, je tiens   te mettre en garde. Ne te trompe pas et élimine le vrai démon, car celui que tu vois n'est rien.
Le pire reste   venir"

Ayant entendu cela, l'empereur décida de réagir au plus vite et de convoquer les seigneurs de chaques peuples, même les terribles vampires furent appelés. Ils devaient former une alliance inimaginable, mais pourtant si nécessaire...
Aprés quelques semaines, les seigneurs commencèrent   arriver et ils se réunirent dans la tour centrale de l'empire, dans la grande salle du conseil. Vladimir Olaric III leur expliqua la situation ainsi que la seule façon de triompher du démon. Bien qu'un peu surpris, ils finirent par accepter. Même les vampires étaient entrés dans l'alliance, ce que tout le monde pensait impossible.
A la sortie du conseil, les seigneurs rentrèrent et convoquèrent tous leurs héros afin de former de puissantes armées. Pour la première fois, les elfes marchaient aux côtés des nains, et les vampires pouvaient lever des légions immenses sans craindre de les perdres aussitôt. Une armées immense fut rapidement créée, dirigée par les seigneurs de chaque peuple.
Mais de son coté, Avastoos travaillait aussi. Il leva lui aussi des armées de puissants démons, des démons majeurs dirigeaient de nouveaux d'autres démons. Ces deux armées étaient de force égale, et seule la maîtrise de la magie et des compétances martiales allaient faire la différence.
L'alliance était déj  organisée, et chacun s'était vu attribué une cible. Les grands seigneurs vampires Dragon de Sang avait pour but d'éliminer les puissants buveurs de sang et leurs armées, les hauts elfes devaient éliminer les puissants ducs du changement, et ainsi, chacun était préparé   sa tâche. Certains peuples, comme les nains étaient assignés   plusieurs tâches, allant de la construction des canons,   l'élimination de puissants héros démons. On raconte que le peuple des hommes-lézards avait, pour l'occasion, réveillé le grand prêtre mage slann de la première génération. Celui-ci devait éliminer les géants immondes qui risquaient d'empoisonner toute l'armée avant que le combat ne soit commencé. Le rituel du réveil était un peu particulier. En effet, les plus grands prêtres homme-lézard allèrent dans la grotte la plus profondément enfouie sous l'une des marre qui jonchaient le sol de ces terres. Quand il revinrent   la surface, ils avaient un petit coffret orné de runes étranges. On raconte que ce sont les runes de la création du monde lui-même. Ils ouvrirent le coffret pour en prendre de petites bande blanches ornées elles aussi de ces runes. Elles étaient rouges. Les prêtres se rendirent devant l'une des marre, la grande marre. Elle n'avait pas de signe particulier et était au milieu de nombreuses autres. Cela était voulu, afin de ne pas attirer l'attention. Aprés une prière dans une langue bien étrange, il jettèrent les bandes dans l'eau. Les runes devenaient vertes et de nombreuses bulles apparaissaient dans la marre. Soudain, un énorme être en sortit. Il avait un air bien étrange et ne semblait être déranger par rien au monde. On raconte que sa maîtrise de la magie est sans égale. Une fois totalement sortit de l'eau, il rassembla ses troupes pour le combat.
Les différentes tâches étant attribuées, l'armée se mit en marche vers les terres devenues noires. Au nord, la où le terrible démon s'en était allé.
De son côté, Avastoos avait déj  récupéré tous les artefacts de l'ancien démon. Il était devenu si puissant que lui même n'osait pas déchaîner sa puissance. Une fois les objets impis équipés, son corps changea et il devint encore plus monstrueux. Il était devenu un immense démon, plus grand que les buveur de sang, plus fort et plus rapide. De plus, il était toujours capable de voller. Au dela du monde, les quatre dieux du Chaos l'observaient et étaient même impressionnés de voir un être humain devenu si puissant en si peu de temps. Ils étaient enragés de voir qu'eux même ne parvenaient pas réaliser un tel démon en une éternité. Peut-être qu'un autre dieu démoniaque règne sur le monde, plus puissant que ces quatre tyrans. Nul ne le saura jamais.
Une fois tous ses démons levés, il commenca   mettre en marche son armée. La terre tremblait sous les pas des créatures, et le ciel devenait plus sombre que la nuit.
Bientôt, les deux armées se retrouvèrent face   face dans une immense plaine entourée de montagnes rocheuses. Un joli petit lac était au milieu, et quelques arbres poussaient. Mais bientôt ce paysage allait être détruit.
Les seigneurs de l'alliance avancèrent un peu, et de son coté, Avastoos fit de même. Il leur proposa de rejoindre ses rangs, et il leur promis l'immortalité en tant que puissants démons, ce qui fit bien rire les seigneurs vampires. Avastoos, outré par ce manque de respect retourna vers ses créatures en vollant en rasant le sol. On entendait le bruit lourd de ses immenses ailles battre lentement. Les seigneurs firent de même. Le combat allait bientôt commencer.
Au sommet des montagnes rocheuses, on pouvait aperçevoir des silhouaites d'homme sur d'étranges dragons décharnés. Il s'agissait l  des seigneurs nécrarques, qui, trop faible pour le combat rapproché, s'étaient retiré sur les hauteurs, chevauchant des dragons zombies. Ils avaient au préalable lancé de trés puissants sorts de protection. On pouvait remarqué que sur la plus haute montagne, la silhouaite était différente, et il y en avait deux. Le puissant Zacharias était venu sans prévenir les autres qui furent soulagé de voir un si puissant nécrarque   leur coté. De plus, il avait demandé au grand mage Teclis de le rejoindre afin qu'il soit lui aussi protégé.
Le combat allait commencé, les seigneurs orcs ainsi que leurs plus puissants soldats étaient sur le front, aidés par quelques vampires et des chars de toutes les armées.
Sans prévenir, les démons ennemis chargèrent. Mais l'armée de l'alliance ne bougea pas. Les démons souriaient quand soudain, des centaines de squelettes sortirent du sol et dérangèrent les démons dans leur progression. Bien que pas trés résistants, ils étaient trés génants, et aidés par les chauves-souris vampires, les nuées d'esprit, de scorpions ou autres nuées, ils finirent par bloquer les démons très surpris. Certains démons étaient déj  morts!
Mais cela n'allait pas suffire, et les troupes de l'alliance chargèrent   leur tour.
Teclis et les autres mages lancèrent leur sorts sur les démons qui tombaient. Les orcs étaient maintenant au corps   corps, et beaucoup mouraient, mais ils tuaient de nombreux démons.
Sur les colines, les canons nains tiraient de puissants boulets qui tuaient parfois plusieurs démons en même temps. Le combat devenait terrible, et chaotique,   tel point qu'on ne savait plus qui était démon ou qui était humain. Même les hommes se battaient avec une rage immense, les faisant passer pour de féroces démons.
Beaucoup tombaient dans les deux camps, car comme prévu, les forces étaient équivalentes.
Un peu en retrait, les plus puissants des seigneurs se battaient contre les puissants démons majeurs.
Les grand seigneurs vampire Dragon de Sang, affrontaient les buveurs de sang. Ces derniers, immenses, s'envollaient et chargeaient les vampires avec une force telle qu'  l'approche du sol, les pierres vollaient et des cratères se formaient. Mais bien que plus puissants que les vampires, ces derniers étaient bien plus agiles et esquivaient tous les coups puis ils se faufillaient dans le dos de leurs ennemis pour les blesser gravement. De terribles hurlements se faisaient entendre, si terribles que le sang des hommes glaçait dans leurs veines. Peu de temps aprés, le premier buveur de sang était tombé, mort. Un seigneur vampire planta son épée dans son crane en signe de triomphe, car il venait de le vaincre seul. Aprés avoir savouré sa victoire, sur un adversaire   sa taille, il se rua sur le champ de bataille et taillada de nombreux démons qui ne virent pas la mort arriver. Il avait goutté au sang du démon, et cela l'avait rendu bien plus puissant. Toute fois, ce guerrier n'avait pas été appelé, et personne ne savait qui il était.
Plus loin, le grand prêtre mage slann de première génération combattait les ducs du changement. Il était aidé par Teclis et Zacharias. Les autres seigneurs nécrarques ne pouvaient attaquer, car il levaient des légions et lançaient des sorts de protection. Les ducs du changement ne se laissaient pas avoir si facilement, et lançaient eux aussi de trés puissants sorts. Ils avaient même réussi   tuer des seigneurs nécrarques épuisés   force de lancer leurs sorts pour se protéger de ces démons. Mais sans prévenir, le grand slann attaqua avec des sorts que lui seul connaissait. Il avait réussi   éliminer un duc en lui lançant un sort, alors que se dernier se protégeait. De toute évidence, les deux camps avaient des maîtres mages. Téclis n'était pas en reste, car du haut de sa montagne, il était capable d'affaiblir les démons majeurs et même d'en tuer. Ses sorts étaient redoutés par ses ennemis qui tentairent de l'eliminer   plusieurs reprises, mais il était protégé par Zacharias, qui admirait la façon de se battre de son ami de circonstance. Lui préférait défendre tout en levant des centaines de régiments pour combattre les démons.
Aprés avoir éliminé ce duc orgeuilleux, le mage slann retourna combattre les géants immondes, et les empêchait d'empoisonner tout le monde. Ces derniers étaient trés dangereux. Non seulement ils résistaient   la magie du slann, mais en plus ils contre-attaquaient. A un moment, le slann ne pouvait plus retenir les assauts magiques de ses ennemis, et il était prèt   céder. Mais Teclis lui lança un nouveau sort qui augmenta sa puissance magique en diminuant celle des ennemis. Le grand slann reprit le dessus et terassa les immondices.
Les autre démons majeurs combattaient aussi, et c'est sans doute les gardiens des secrêts qui étaient les ennemis les plus déconcertants. En effet, la où les autres hurlaient   la mort en recevant des coups, les gardiens hurlaient de bonheur, la douleur était pour eux la plus grande jouissance. Tout en se faisant tapper, ils écrasaient leurs ennemis dans leurs puissantes pinces, sans même y préter attention. C'était l  l'effet de l'extase. Ils envoutaient leurs ennemis, qui alors, combattaient leurs alliés. Mais Mannfred ne se laissa pas influencer par ces sorts. Il lança plusieurs fois de trés puissants sorts sur ces créatures qui finissaient par hurler de douleur, juste avant de mourir. Le dernier seigneur vampire von Carstein ne se laissait pas avoir si facilement par ces démons et combattait avec une rage immense.
Les combats faisaient rage depuis plusieurs heures, et les cris des démons et des alliés se faisaient entendre jusqu'  l'empire.
Il y avait eu de nombreuses pertes dans les deux camps, et de toute évidence, seuls les plus puissants héros allaient survivres. Aprés encore plusieurs heures, il ne restait plus beaucoup de démons, et   vrai dire, il ne restait plus beaucoup de héros non plus. Les deux armées se regroupèrent chacune de son côté afin de faire un bilan de la situation.
Avastoos voulu en profiter pour relever son armée, mais Zacharias empêchait son sort de réussir. Avastoos le maudit et lui promis une mort lente et douloureuse, ce qui fit énormément rire Zacharias.
Les héros de l'alliance savaient qu'ils devaient en finir avant de ne plus être assez nombreux pour vaincre Avastoos. Il décidèrent de préparer un plan.
Les héros se réunirent. Il fallait tuer Avastoos pendant que son armée était décimée. S'il parvenait   contrer le rituel de Zacharias, ce qui soit dit en passant, était peu probable, car aussi puissant qu'il était, ce rituel avait été enseigné   Zacharias par Nagash en personne, et Avastoos était bien loin de pouvoir rivaliser avec Zacharias au niveau de la magie, mais s'il y parvenait, les conséquences seraient terribles.
Les héros ne parvenaient pas   se mettre d'accord, il fallait désigner quelqu'un qui allait porter l'épée pour attaquer Avastoos. Il fallait quelqu'un de puissant, de rapide et trés courageux. les héros parlèrent de plus en plus fort, ce qui fit rire Avastoos qui se demandait qui tuer en premier. C'est alors que le plus grand seigneur Dragon de Sang leur ordonna de se taire. Celui que personne ne connaissait. Les héros le regardèrent sans parler. Que voulait-il dire? Aprés que le calme se fut installé, il leur dit que c'était lui qui allait attaquer Avastoos. Il savait qu'il était le plus fort physiquement, et de loin. Les autres se rendirent   l'évidence et acceptèrent.
Mais, au moment de prendre l'épée, un nain attrappa la main du seigneur. Il lui dit alors qu'il voulait graver une rune avant qu'il ne parte attaquer. Le seigneur accepta, et le nain grava une rune sacrée, semblable   celles que le conseil des treize avait gravé pour tuer Nagash il y a longtemps. Cela fait, les héros bénirent le seigneur et lui offrirent leurs plus puissants talismans. Il était prêt.
Il se tenait droit, la tête baissée, dans son armure encore ensanglantée par le sang de tous les démons qu'il avait tué. Avastoos regrouppa ses troupes devant lui. Le vampire leva la tête, et sans que les autres héros ne parvinrent   le voir partir, il était deja au corps   corps avec Avastoos. Les autres démons se retournèrent pour défendre leur maître, mais   ce moment, il réalisèrent qu'ils avaient été coupé en deux, et moururent aussitôt. Avastoos n'en revenait pas de voir un être si puissant. Il pouvait rivaliser avec lui. Cela ne s'était jamais vu. Toute fois, le combat n'était pas gagné, et les deux créatures se battaient si vite que les autres ne pouvaient suivre le combat aisément. Avastoos s'envollait parfois pour charger le vampire qui parvenait   esquiver les attaques. Aprés de longues minutes, Avastoos blessa le seigneur vampire   la jambe, ce qui réduisit considérablement sa vitesse de déplacement et d'attaque. mais cela avait également décuplé sa force et sa rage, car pour la première fois de son existance, ce vampire avait été blessé, par le premier adversaire   sa taille. Il s'éloigna un moment, regarda Avastoos et lui annonca qu'il allait maintenant devoir mourir. Avastoos se mit   rire et   lui dire qu'il était fou de penser une telle chose. Comment un vampire, aussi puissant soit-il, pouvait-il tuer la mort!
Mais quand il eu fini de parler, le vampire chargea son ennemi qui ne le vit pas arriver, tellement la vitesse de ce dernier était importante. Il porta un coup en plein coeur du démon, qui se mit alors   hurler. Son hurlement se fit entendre dans tous les pays environnants. Puis, il s'écroula. Son corps redevenait celui du jeune homme qu'il était autrefois. Il n'était pas encore mort et félicita le vampire de l'avoir libéré de l'emprise de ce démon si puissant. A ces mots, son dernier souffle s'échappa, et ses yeux se fermèrent pour le plus jamais se réouvrir.
La blessure que le vampire avait subit était déj  guerrie, et il retourna vers les autres héros qui le saluèrent pour son courage et son triomphe.
De retour   la capitale, l'empereur salua les héros restants, et les récompenssa pour leur courage. De nombreux écrivains allaient retranscrire ce combat afin qu'il ne soit jamais oublié.
Ce qui était le plus étonnant, c'était de voir que désormais, les différents peuples discutaient entre eux, et les nains et les elfes s'excusèrent pour leur comportement. Ils décidèrent alors de ne plus jamais s'attaquer.
Plutard, un traité fut signé. Une nouvelle alliance était née. Tous les peuples, vivants ou morts, était réunis ensemble, pour contrer les menaces de ce genre. Depuis ce jour, les guerres entre les civilisations n'eurent plus lieu. Les vampires étaient libre de vivre en ville avec les autres sans craindre d'être rejettés. Ils étaient même admiré pour leur aide. Pour ce qui est de la famille Von Blunk, il ne restait plus un seul membre vivant   ce jour. Toute fois, les traces qu'ils avaient laissés ne seraient jamais oubliées, car ils avaient été victimes et non pas coupables.
Peu de temps aprés cette alliance, Vladimir Olaric III mouru de vieillesse   l'âge de 60 ans... L'empereur décida que désormais, Téclis et Zacharias dirigeraient le conseil des sept, l'un maître de la lumière, le grand maître du savoir de la tour blanche d'Uthan, et l'autre, maître incontesté des ténèbres, le grand seigneur nécrarque Zacharias. L'alliance était soudée, et bien qu'improbable, elle était réalisée. De même, Zacharias et Téclis étaient devenus amis.
Pour ce qui est du seigneur vampire qui tua Avastoos, il ne rentra pas dans l'empire et se retira. Il n'est pas parti bien loin, mais il reste   l'écart afin de veiller sur les autres. Il souhaite prévenir d'une éventuelle attaque du même genre. Son nom? Nul ne le sait, mais d'aprés les récits, et les grimoires des Dragons de Sang, il semble correspondre au profil de leur créateur, celui qu'on appelle Abhorash...




Vous en pensez quoi? :)
Retenez ceci:
"L'Histoire engendre les prophéties, mais il n'existe pas d'histoire sans héros"

Tuez les morts "Et ils se relèveront de leurs tombes pour marcher sur la terre des vivants, et chaque mortel qui tombera rejoindra leurs rangs jusqu'  ce que le monde ne soit que ténèbres. Alors seulement il connaîtra le repos et l'ordre éternel qui sont ceux de la non vie."
Ce message a été modifié le 16/05/2006, 17:29 par mika59.
mika59 #2
Membre depuis Février 2006 · 59 Messages
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
S'il vous plait j'aimerais savoir ce que vous en pensez :(
(Malgrès les petites étourderies comme les répétitions parfois )
Retenez ceci:
"L'Histoire engendre les prophéties, mais il n'existe pas d'histoire sans héros"

Tuez les morts "Et ils se relèveront de leurs tombes pour marcher sur la terre des vivants, et chaque mortel qui tombera rejoindra leurs rangs jusqu'  ce que le monde ne soit que ténèbres. Alors seulement il connaîtra le repos et l'ordre éternel qui sont ceux de la non vie."
Avatar
Thorgrund #3
Membre depuis Mars 2006 · 58 Messages · Lieu: 26
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Je ne pense qu'une chose : tu aurais du poster le texte en plusieurs fois, parce que l  c'est décourageant (il y a environ 4 pages de Word dans un seul message 8-( ).
C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pas lu ton texte et donc que je n'ai pas d'avis  :-D .
Joueur de l'Empire et du Mordor au Sda.
Le site de mon club (pas fini) : http://ogrevoyageur.ifrance.com/
Lorsqu'il y a de l'ombre, il suffit de se retourner pour voir la lumière.
Avatar
Turgon #4
Titre: Paladin Inquisiteur
Membre depuis Janvier 2004 · 2281 Messages · Lieu: Strasbourg
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
J'ai lu. Le style est instable parfois c'est bien, parfois moins. Il y a aussi quelques fautes d'othographe...
Quant au contenu, je n'aime pas trop car ça ne correspond pas au background officiel. Il ne faut pas faire des histoires qui bouleversent tout l'ordre des choses a Warhammer, ni faire activement intervenir les personnages connus. Il faut se baser sur une echelle plus petite!
Silent... leges inter arma

L'espoir est le premier pas vers la déception


Joueur Bretonnie & Garde Imperiale.

"-Vous voulez goûter ma bière ?? Elle fait grandir, et comme vous etes un elfe pas tellement grand bah…..aie…grimbus !! c’est pas la peine de m’écraser le pied !!!
L’elfe but une gorgée …et ses yeux se mirent a gonfler.. gonfler…. Tellement ils gonflerent que l’elfe s’envola !!!"
-Grimbus de fer
mika59 #5
Membre depuis Février 2006 · 59 Messages
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Lol, les style instable, je sais. Je l'ai écrite les soirs.
Pour les fautes, j'ai survollé pour les voir, mais j'ai pas tout vu...
Ensuite, j'ai fais exprès de ne pas suivre du tout le BG officile, je voulais juste écrire une histoire comme ca, pour m'amuser en quelque sorte.
Enfin, elle fait 9 pages de wordpad lol (hé oui, j'ai pas word...d'où les fautes...)
Retenez ceci:
"L'Histoire engendre les prophéties, mais il n'existe pas d'histoire sans héros"

Tuez les morts "Et ils se relèveront de leurs tombes pour marcher sur la terre des vivants, et chaque mortel qui tombera rejoindra leurs rangs jusqu'  ce que le monde ne soit que ténèbres. Alors seulement il connaîtra le repos et l'ordre éternel qui sont ceux de la non vie."
Avatar
lelfe d bois #6
Titre: loufoque
Membre depuis Février 2003 · 4144 Messages · Lieu: villemomble (93)
Membre des groupes: Equipe Warhammer Alternative, Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
je n'ai pas tout lu, enfin les 3/4, et ça part d'une bonne idée mais, car il y a un "mais" :


Pour la mise en page :
- Trop de fautes d'orthographes qui gênent la lecture.
- C'est très long et pas assez aéré, apprends   aérer tes textes c'est plus simple   lire, fais des paragraphes, va   la ligne.

Pour le contenu :
- J'aime bien ta manière d'écrire c'est sympa, c'est vivant, mais pas assez travaillée. Il faudrait un peu plus de détails dans les moments forts et ne pas faire seulement de la description, donne de la profondeur   tes personnages.
- Trop d'incohérences, tu manques de connaissances au niveau du Background, et même si tu as une vision idyllique de warhammer (teclis et zccharias deviennent amis ;-) ), tu ne tiens pas assez compte de chaque spécificités de chaque races. Les nains sont fiers, les vampires sont austères et méchants et ne servent qu'eux même, les elfes sont autains etc... Tu ne devrais pas essayer d'allier tout le monde mais seulement 2 ou trois races.

Voil , j'espère que tu auras compris que ma réponse n'est l  que pour t'aider et non pas pour t'enfoncer.

Bon continuation ;-)
"la violence est le dernier recours de l'incompétence" I. Asimov
Mon site skaven ICI
Code de vérification: VeriCode Merci de recopier le code de vérification affiché dans l’image dans le champ adjacent.
Emoticones: :-) ;-) :-D :-p :blush: :cool: :rolleyes: :huh: :-/ <_< :-( :'( :#: :scared: 8-( :nuts: :-O
Caractères spéciaux:
Aller au forum
This board is powered by the Unclassified NewsBoard software, 20120620-dev, © 2003-2011 by Yves Goergen
Page générée en 706.6 ms (651.8 ms) · 86 requêtes sur la base de données en 469.8 ms
Heure: 20/09/2017, 01:19:55 (UTC +01:00)