Identifiez-vous. · Mot de passe perdu · S’enregistrer
Forum: Warhammer Alternative Appendices historiques RSS
La défense de Mengarn
rapport de bataille pour W40K (  déplacer le cas échéant)

Annonces

08/07/2007, 19:39 par Narno
Titre: Réouverture de Darkmillenium !
Avatar
Cyrill #1
Membre depuis Septembre 2003 · 2661 Messages · Lieu: A l'ombre d'une rose
Membre des groupes: Membre
Montrer profil · Lien vers ce message
Titre: La défense de Mengarn
Ce qui suit est le rapport romancé de ma première bataille   warhammer 40.000 contre les Eldars de Ca fait boom. Bataille   800pts avec des listes plus dictées par les figurines disponibles pour chacun d'entre nous plutôt que par des conceptions stratégiques (d'où un capitaine termi et son escorte que j'ai cru ne jamais voir arrivé sur la table...). Carnage en ma faveur mais la partie fut beaucoup plus serrée qu'elle n'y parait finalement, les pouvoirs psy eldars étant vraiment dévastator (sic) !!! Nota bene : Hic et Hunc ! est la devise du chapitre des Sons of Moon et signifie Ici et maintenant (ils sont un peu imperial fist quelque part suivant le trait "plutot mourir que faillir" qui permet   l'adversaire de jouer un tour de plus que prévu... pour l'instant j'ai toujours anéantit l'ennemi avant le cinquième tour  :-p


Forteresse-monastère des Sons of Moon, Heure H – 2h

« Vous m’avez fait demander, Primatus ?
-Oui, Capitaine. Nous avons capté des messages de la Garde de Avian II. Ils semblent en difficulté : les eldars ont établis en plusieurs points de fortes concentrations de troupes. Ils semblent sur le point de donner un assaut contre la capitale même après deux semaines de raids aux alentours pour couper les ponts et les routes qui mènent   Mengarn. Les généraux de la Garde ont décidés de porter l’assaut eux-même pour désorganiser les xénos.
-C’est louable de leur part.
-Il est vrai que c’est une option tactique audacieuse. Cependant, ils ont négligés l’existence d’une ancienne base ork   quelques kilomètres du lieu de la bataille. Les eldars non et une de leurs forces progresse vers le point Delta. Vous avez été choisi, vous et vos hommes, pour tenir le point Delta.
-Combien de temps ; Primatus ?
-Quelques heures, le temps que la seconde compagnie installe ses whirlwinds et que les terminators de la première assaillent les positions eldars, ne leurs laissant plus le choix du lieu de la bataille.
-Bien, Primatus. Vos ordres seront accomplis. Hic et hunc !
-Que l’Empereur guide votre juste colère, Capitaine ! »

A l’ouest du point Delta, Heure H – 40 minutes

L’archonte leva le bras et dans un mouvement et sans bruit, les gardiens s’allongèrent. Eldreth compris pourquoi. A travers les fourrés, il pouvait distinguer une patrouille mon-keigh. Aussi sourds qu’aveugles, ils continuèrent leur piste sans même se douter qu’une troupe d’une cinquantaine d’eldars se trouvait l .
Bien des soldats des races inférieurs auraient craqués et tirés : le combat n’eut pas pris plus d’une demi-seconde. L’air aurait été traversé de lames shurikens et les humains seraient tombés, lacérés. Cependant quelqu’un aurait bien fini par s’inquiéter de cette patrouille. On aurait trouvé les cadavres et compris une partie du plan du grand prophète Kalism. Mais les eldars étaient plus disciplinés que n’importe quel autre soldat de la galaxie.
La patrouille s’éloigna et l’archonte repris l’avance vers l’ancienne cité de Tiel-Van. L -bas se trouvait bien des choses ; dont des batteries de vibro-canons que l’archonte espérait remettre en service pour soutenir leurs frères. L’humanité ne devait pas souiller le sol de Tiel la Magnifique. 

Point Delta, Heure H – 30 minutes

« Frère Alecius, vos senseurs ne captent toujours aucune présence xéno ?
-Non, Sergent Dimitri. Il reste une demi-heure avant l’arrivée du capitaine.  Ils doivent être tout près désormais. Les membres de l’escouade Fulmeris ont pris place dans les ruines du fort. Ils tentent de placer une baliste de téléportation. »
Le sergent Dimitri scruta le terrain. Son escouade était en place appuyée par le Vénérable Yvius et une équipe d’appui léger. Les vétérans fulmeriens avaient pris place un peu plus en avant.
« Sergent ! Contact ! A l’ouest,   travers les bois. Une cinquantaine d’eldars. Le Sergent Everius transmets les données tactiques. »
Le sergent Dimitri se pencha sur son propre scanner. Les lettres verdâtres clignotaient au fur et   mesure que le rapport était transmis : la force eldar était plus imposante que prévu et même si l’absence d’armes réellement lourdes redonnait espoir au sergent, ses hommes se battraient   au moins un contre trois jusqu’  l’arrivée de l’escouade du Capitaine, encore dans l’espace, bien loin au-dessus du point Delta.

D’un geste, il donna l’ordre d’avancer. D’un pas ferme, l’escouade s’engagea sur les restes de la route qui conduisait au fort. Le dreadnough avança   son tour vers la porte du fortin et pointa son lourd canon vers les premiers eldars qu’il vit. Son arme crépita et il sembla au Sergent Dimitri que plusieurs xénos mordaient la poussière vaincu par la foi métallique des space marines !

« Sergent ! L’escouade Fulmeris est sous le feu ennemi. Le Sergent Everius est mort et plusieurs hommes ont été frappés par des éclairs…
-… des psykers ! Maudite soit cette engeance mutante ! Envoyez l’information au Capitaine Dvernko. Quant   nous, en avant ! Pour l’Empereur ! Hic et hunc !
-POUR L’EMPEREUR ! HIC ET HUNC !!! »

Ses hommes s’élancèrent   la suite du Vénérable Yvius. Neald positionna son bolter lourd   l’entrée du fortin. Yvius et lui pouvaient tenir en respect bien des adversaires. Les xénos le comprirent et se fondirent dans les ruines.
Genoux   terre, les space marines étaient prêt   transformer l’air en un mur d’acier surchauffé. Les bruits du combat dans le fort se réduisirent. Les Vétérans fulmeriens avaient dû être balayés par les psykers ennemis. Cependant le crépitement rassurant des bolters rappelèrent   chacun que tant qu’un seul space marine était debout, la bataille continuerait.
Le servo-moteur du dreadnought se mit   vrombir tandis que la vénérable machine ajustait son canon d’assaut sur les ombres qui parcouraient les ruines. Neald se mit en position et ils firent feu au même instant : les terribles banshees venaient d’apparaître, pendant une fraction de seconde,   découvert.
Ce fut leur dernière erreur. Les énergies méphitiques des xénos ne purent les sauver : plus de la moitié d’entre elles retournèrent au grand néant sans avoir pu se battre. Les survivantes se replièrent précipitamment.

« Sergent Dimitri ! Servant Néald au rapport : flanc gauche sécurisé, troupes bien ancrées au pied du fort. Des banshees ont été repoussées, méfiez-vous !
-Reçu cinq sur cinq ! Ici la bataille est confuse ! Puisse l’Empereur nous protéger des Impies ! »

Barge de Bataille « Asclépios » - H-5 minutes

« Gloire   l’Empereur ! Accomplissez votre devoir !
-HIC ET HUNC ! »

Le Chapelain finit de bénir les antiques armures dreadnought et de leurs pas pesants les terminators prirent position dans le générateur d’assaut téléportés. Armant les fulgurant, vérifiant les munitions, tous se préparaient au saut   travers l’Empyrean et confiaient leurs âmes au Saint Patron des Légions, l’Empereur.
Le Capitaine Dvernko salua de Guisarme, sa lame énergétique, le Chapelain Azonius qui y répondit d’un mouvement de sa sainte lame.
Les générateur se mirent   bourdonner alors que les terminators entamaient les litanies de bataille. Ils disparurent dans un éclair bleuté.

Point Delta – Heure H

Le Sergent Dimitri était tombé, fauché par les pouvoirs hérétiques des eldars. Ses hommes avaient battu en retraite pour se regrouper calmement avant de relancer l’assaut. Les derniers vétérans avaient donné leurs vies pour leur permettre cette manœuvre désespérée. Leur sacrifice n’avait pas été vain et ils avaient emporté un des chefs ennemis avec eux.
Une volée de lames shurikens partit dans leur direction mais malgré la multitude, aucune nouvelle perte ne fût a déplorée. L’air fût saturée d’énergie et sembla se tordre : les Terminators du Capitaine Dvernko arrivaient.

« Sergent Néald ! Capitaine Dvernko pour rapport !
-Capitaine ! Nous contenons la progression sur le flanc gauche. Le vénérable Yvius a repoussé les gardiens eldars, ils se regroupent actuellement hors de portée de tir. Quelles sont vos instructions ?
-Tenez la position fermement, Sergent !
-Hic et hunc ! »

Eldreth suivit le Prophète. Il avait ordonné une retraite prudente quand les guerriers d’élite de l’Empire s’étaient matérialisé avec la précision d’Araignées Spectrales au centre du fortin. Il semblait désorienté et Eldreth, lui-même, sentait les perturbations de la toile.

Kenissia et sa dernière compagne bondirent agilement au-dessus des murs orques. Hurlantes comme des démentes, elles fondirent sur leurs prochaines victimes. Kenissia se positionna face au général ennemi : il allait goûter la défaite puis se délecter quand sa souffrance finirait par s’achever dans la mort.
Ses coups fluides et gracieux encerclèrent l’humain   travers une toile d’acier. Ce n’est qu’au dernier instant que Kenissia aperçut la faille dans son attaque et l’immense lame énergétique du mon-keigh, sans se soucier d’éviter ses coups, s’enfonça dans sa garde puis dans son corps. Elle sentit le sang envahir rapidement ses poumons et son corps s’effondrer sur l’arme ennemie. Sa compagne n’eut pas eu plus de chance : un immense poing s’abattit sur son casque blanc et le fendit comme une noix.

« Soyez Maudites ! »  furent les dernières paroles qu’elle entendit tandis que son âme glissait dans la pierre esprit logée dans son armure. « En avant ! Pour l’Empereur ! »

Les Terminators gravirent de leur pas pesant les escaliers du fortin et mirent en joue les derniers gardiens eldars. L’air devint brûlant alors que frère Iallich lâcha une volée de prométhéum et que frère Yvan fit usage de son canon d’assaut. Une fraction de seconde plus tard, il ne restait plus rien des eldars qui formaient le fer de lance de l’assaut xéno. Leur Grand Prophète s’effondra criblé des balles croisées des terminators et des survivants de l’escouade de Dimitri.

Quelques eldars auto-portés apparurent   l’ouest et se regroupant avec les survivants du flanc gauche tentèrent de relancer l’assaut. Mais la bataille était perdue et, quand Néald et les siens lancèrent une contre-charge, les xénos durent se replier.
Les papillons sont des bugs inhérents   tout système métérologique

Cyrill le Papillon Rouge de Vardenska
Fidèle Serviteur de Célia des Dévotes
Capitaine de l'Iracisble Nain Rouge
Lieutenant du Régiment Coeur d'Or du Nordland

Co fondateur de l'illustre MEERO (Mouvement pour l'Eradication des Elfes et la Réhabilitation des Orques : on les auras les zoreilles et on sera tous verts !!!
Code de vérification: VeriCode Merci de recopier le code de vérification affiché dans l’image dans le champ adjacent.
Emoticones: :-) ;-) :-D :-p :blush: :cool: :rolleyes: :huh: :-/ <_< :-( :'( :#: :scared: 8-( :nuts: :-O
Caractères spéciaux:
Aller au forum
This board is powered by the Unclassified NewsBoard software, 20120620-dev, © 2003-2011 by Yves Goergen
Page générée en 473.1 ms (413.7 ms) · 48 requêtes sur la base de données en 407.8 ms
Heure: 18/11/2017, 22:09:26 (UTC +01:00)